Propagande poétique et zygomatiques électriques

La Tribune du Jelly Rodger n°9. journal de propagande poétique

Le printemps reste frileux mais une armada de poètes réflecteurs de chaleur et dompteurs de frilosités soufflera ce VENDREDI 5 MAI dans votre bibliothèque !
Une scène ouverte à tous, une exposition, une librairie éphémère, un atelier poétique à la manière des cadavres exquis … de la POÉSIE sacré non !

Attention, attention, mesdames et messieurs….la tribu de La Tribune du Jelly Rodger débarque !

 

\\\ VERNISSAGE DE LA TRIBUNE DU JELLY RODGER N°9
Journal de propagande poétique
CARTE BLANCHE à SEREAM et HUGO FONTAINE
, poètes & ÉLOÏSE REY, graphiste, directrice de publication du Jelly
VEN 5 MAI 2017
Bibliothèque municipale

20H
ENTRÉE LIBRE – Tout public petits et grands
Buffet canadien nourri par les mets de chacun

 

Atelier poétique/ Librairie éphémère/ Exposition/ Scène & micro ouvert…poésie et musique
Venez avec vos textes et instruments et participez à l’écriture de poèmes sous forme de cadavre exquis !

Publicités
Cette entrée a été publiée le 2 mai, 2017 à 09:08. Elle est classée dans Agenda, Arts plastiques, écriture, Dédicace, exposition, Lecture, Musique, performance et taguée , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Une réflexion sur “Propagande poétique et zygomatiques électriques

  1. ♪ Ils ont voté ♪
    A porter ma vie sur mon dos
    J’ai déjà mis cinquante berges
    Sans être un saint ni un salaud
    Je ne vaux pas le moindre cierge
    Marie maman voilà ton fils
    Qu’on crucifie sur des affiches
    Un doigt de scotch et un de gin, fils
    Et tout le reste je m’en fiche

    Ils Ont Voté.et puis après?

    J’ai la mémoire hémiplègique
    Et les souvenirs éborgnés
    Quand je me souviens de la trique
    Il ne m’en vient que la moitié
    Et vous voudriez que je cherche
    La moitié d’un cul à botter?
    En ces temps on ne voit pas lerche
    Ils n’ont mêm’plus d’cul les Français!

    Ils Ont Voté.et puis après?

    C’est un pays qui me débèqu’te
    Pas moyen de se faire Anglais
    Ou Suisse ou con ou bien insecte
    Partout ils sont confédérés
    Faut les voir à la télé-urne
    Ces vespasiens de l’isoloire
    Et leur bulletin dans les burnes
    Et le mépris dans un placard

    Ils Ont Voté.et puis après?

    Dans une France anarchiste
    Je mettrais ces fumiers debout
    A fumer le scrutin de liste
    Jusqu’au mégot de mon dégoût
    Et puis assis sur une chaise
    Un ordinateur dans l’gosier
    Ils chanteraient la Marseillaise
    Avec des cartes perforées
    Le jour de gloire est arrivé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :